lundi 11 juillet 2011

Fin du voyage, entre sourires et pincements au cœur

Dernier jour, Silosa, Singapour...
Assise dans le bus qui rentre sur Singapour, je cogite sur cette année qui vient de s’écouler.
Quel voyage ! Les plus belles découvertes : le Québec (pour la mentalité et les grands espaces, le camping car), la Californie et les parcs de l’ouest des USA (pour la beauté des paysages et le fun), le Vietnam, le Cambodge, le Laos, la Thaïlande (spécialement le Laos et le Vietnam, un autre monde, le choc des cultures), l’Australie (jamais vu un ciel aussi bleu et autant d’oiseaux), Bali (pour la spiritualité, le contact avec les gens, sauf le Sud bondé de touristes)… Des milliers d’images dans les yeux, d’odeurs, de sensations, de souvenirs…

Et puis, les enfants qui rient et s’amusent, qui inventent des histoires, leur complicité, les yeux qui brillent de chéri quand il est dans la nature, heureux… J’ai adoré. L’impact est immense, le lien entre nous plus fort, le sentiment de liberté aussi. Fous rires, râleries, coups de chaud, émotions, découvertes, rencontres, des richesses à garder au fond de soi pour toujours, une grosse boîte de souvenirs communs à se remémorer ensemble, les soirs de pluie…

Aujourd’hui, je suis triste de rentrer et simultanément heureuse de retrouver les gens que j’aime. Drôles de sentiments mélangés, j’ai un nœud à l’estomac et le sourire en même temps. Il pleut des cordes dehors et on se gèle dans ce bus. Le temps n’est pas terrible depuis quelques jours, mélancolie. Dans mes livres de gamines, les « Martine », il pleuvait aussi toujours à la fin des vacances. Le paysage défile, des milliers de palmiers qui servent à l’huile de palme, et l’esprit s’envole… Envie de repartir, pas tout de suite, bien sûr, mais j’ai retrouvé le virus du voyage.

Je rêve de l’Afrique, de l’Amérique du Sud et de faire les steppes mongoles à cheval. Et puis aller au Tibet aussi. J’ai vu que l’équipe de nomades aventures cherchent des gens qui partent dénicher de nouveaux treks et visites culturelles au bout du monde, ça me tenterait bien. Qui vient avec moi ? Yves me regarde avec des yeux genre « ma chérie, je t’adore, mais tu me fatigues un peu là, laisse moi d’abord rentrer, ok ? Et puis, tu sais, moi le voyage, j’en ai un peu ma dose même si c’était génial ». Arno rétorque « Tu sais quoi, on va rester à la maison avec papa et toi tu partiras avec Timo ». Mom me fait un clin d’œil, je vais sûrement pouvoir l’embarquer dans un nouveau trip un de ces 4.

Un voyage entre filles ? On laisse maris et enfants et on part à l’aventure ? Le désert ? La Patagonie ? Et les steppes à cheval, ça vous tente ou bien ? On dort dans une yourte, ça pue un peu mais ça doit être génial de se lever et de découvrir des paysages incroyables, immenses. Qu’est-ce que vous en dites les filles ? S’agira d’abord de mettre des sous de côté, de bosser à nouveau, de rentrer un peu dans le système. Ok, ok, je me calme.

Dans deux jours on rentre à la maison. Je visualise à peine ce que contiennent tous mes placards, des mois qu’on vit avec le contenu de nos sacs à dos. Des questions bêtes me trottent dans la tête : j’ai un entretien pour du boulot au retour, est-ce que je sais encore marcher en hauts talons ? Ma paire de jeans fétiche me va-t-elle encore ? Une année sans me peser, sans régime, quelle paix ! Manger à ma faim, sans réfléchir, quelle liberté : soupes thaï, brochettes, poissons grillés, curry, ananas, riz à tous les repas, jus de fruits, « copi susu » indonésien (café au lait concentré, comme en Afrique, c’est bon, c’est chaud, c’est sucré, j’adore, un vrai machin total’ régressif). Et un bon gros cheese-cake de temps, en temps, une bière tiens (celles du Canada, artisanales, sont à tomber, tout comme la Dark beer du Laos). Le pied. Parallèlement j’ai du plaisir à bouger, marcher, nager, j’ai envie de reprendre la course et de me mettre enfin à la danse. Pas parce qu’il le faut, mais parce que ça me fait plaisir.

Plaisir, liberté, partage, découverte, merci le voyage, les batteries sont rechargées comme jamais, je me sens bien, heureuse, prête à repartir d’un bon pied.

Si c’était à refaire, je repartirai sans hésiter, c’est unique et extraordinaire comme expérience de vie. Se confronter à d’autres cultures, parler avec les gens, partager un peu de leurs univers et croyances, ouvrir son esprit à la différence… Je regarde mes enfants et je sens que leurs visions des choses a évolué, ils sont plus matures et ont réalisé comment d’autres enfants vivent, ailleurs. Et puis, dorénavant, ils devraient être plus à l’aise en géographie .

Pour ceux que l’aventure tente, je leur donnerai peut-être un ou deux conseils : pas trop d’organisation et de destinations bookées d’avance,  un simple billet aller pour un endroit suffit (genre un pays lointain qu’on ne connaît pas très bien, éviter les endroits trop connus et bourrés de touristes) et ensuite improviser le parcours en fonction des envies et opportunités, en privilégiant les trains et bus, le bateau. Manger local un maximum, aller dans les petites guesthouses qui ne figurent pas dans les guides, faire confiance aux gens, prendre le temps, sortir des chemins battus sans crainte, beaucoup de destinations sont safe. Au niveau techno prendre une caméra, réaliser un film du voyage plutôt qu’un blog textes + photos.

Et maintenant ? En vrac…
  • D’abord retrouver tout le monde et faire la fête (Paléo approche !)
  • Me faire un p… de café Nespresso
  • Boire un coup de rouge et manger du gruyère, peut-être avec du lard de Begnins (hein Carole ?)
  • Finaliser la version print du blog sur Lullu.com
  • Prendre des cours de photo et de vidéo
  • Me mettre à la danse, enfin
  • Aller marcher en famille, entre amis
  • M’investir dans un projet humain, écolo, social…

Puis…
  • Repartir, encore et encore, avec des amis, avec ceux qui en ont envie
  • Organiser un trip spécial filles :-)

Le mot de la fin pour ceux qui ont participé, chacun à leur manière à ce voyage :

  • Un spécial merci à super Fred pour son management parfait de notre correspondance et administratif pendant le voyage
  • Un autre grand merci à Emma et Chric d’avoir pris soin de notre chatte Boulette pendant notre absence
  • Un merci à papa pour son enveloppe spéciale « loisirs » qui nous a permis de joyeuses folies
  • Un merci à notre taxi driver préférée, Maya, qui nous a accompagnés au départ et qui vient nous rechercher à l’arrivée
  • Notre gratitude à nos amis qui nous ont rejoints en cours de route, Carole et Julie à San Diego, Adri et Sewa à San Diego aussi, Carole, Marcos et Lilou sur l’île de Koh Chang, Fred au Cambodge, Alain et Mom en Thaïlande, Mom pour le dernier mois de voyage. Et tous les messages, sur le bog, email, Skype, What’s up, Facebook… On s’est sentis accompagnés et en relation avec nos proches tout du long du voyage. Merci pour tout ça.
  • Un immense bisou à tous nos proches qui nous ont soutenus dans ce projet magnifique et un peu fou et qui ont toujours répondu présents même à l’autre bout du monde :-)

8 commentaires:

  1. Je ne vous connais pas mais vous ai suivis avec beaucoup d'envie ! Merci d'avoir partagé ce blog et je vous souhaite un bon retour à Nyon! Les voyages font de nous des hommes et femmes plus humains.
    Peut etre nous croiserons nous un jour dans ce beau pays de vaud :)
    PS: je suis heureuse que vous ayez aimé le québec, j'y ai vécu 20 ans :)
    PS: j'ai trouvé votre blog via Sarah Babille!
    Audrey

    RépondreSupprimer
  2. Merci de nous avoir fait partager cette parenthèse...cette année magique!( et les coups de blues). Je vous souhaite une réintégration toute en douceur ;-)!bises Corina

    RépondreSupprimer
  3. C'est tres emouvant a lire, ce bilan ! Je vous souhaite un bon retour, une bonne replongee dans une vie qui risque de vous paraitre "bizarre" au debut. Et de nouveaux voyages ! Merci d'avoir partage cette extraordinaire aventure !

    RépondreSupprimer
  4. Effectivement, c'est émouvant de vous lire et de vous suivre. J'espere que votre retour se passe bien. Prenez soin de vous
    Olivier

    P.S: Sophie, si jamais, essaye blurb.com (a la place de lulu). Je le trouve plus pratique pour mettre en page un nouveau livre.

    RépondreSupprimer
  5. Ooooo j'ai l'impression de finir le dernier Harry Potter... c'était génial de vous lire mais ça veut dire aussi que c'est finit?

    Merci pour ce partager, et l'opportunité de voyager depuis mon canapé :-)

    Le Paléo? si ça se trouve on se croisera sans le savoir... :-)

    RépondreSupprimer
  6. 3 semaines ont passé... je n'arrivai plus à me connecter au site sans avoir envie de pleurer... Aujourd'hui, ça va mieux. je me reconnecte pour vous répondre enfin, pardon pour ce long silence et merci pour vos nombreux messages...

    @ Sylvain : yes we did ;-)
    @ Audrey : 20 ans au Québec, waouh, génial ! On se croisera sûrement par ici c'est tout petit :-) A bientôt, peut-être sur les pages de Sarah, salutations :-)
    @ Corina: durdur le retour, y a des hauts et des bas, merci pour le message qui fait du bien...
    @ la grande blonde: vos photos me font rêver, profitez à fond ! En pensées avec vous
    @ Olivier: hé merci pour l'info, je vais tester ça cet été, histoire de garder une trace pour les enfants, viens nous voir quant tu es en terre hélvétique ok ? Bises
    @ Zoé: ouiii c'est fini, ... enfin presque, Yves a fait un dernier texte et je ferai un petit bilan de notre retour fin août- septembre je pense, mais wiiii, je dois laisser ce joli bébé et ça me rend aussi toute triste !! merci de nous avoir suivi, c'était bien sympa, une grosse bise ...

    RépondreSupprimer
  7. Un super article! Bonne continuation!

    RépondreSupprimer